31 mai 2010

Entre les deux yeux

Lassée d'une gentillesse excessive envers tout représentant du genre humain, il arrive parfois pour d'ésotériques raisons somme toutes assez obscures telles que les menstruations, la pleine lune ou l'entrée en carré de mon soleil dans la maison du lion qui lui même est entré dans le jardin de saturne, que j'ose alors l'inimaginable : envoyer paître et mourir les malotrus qui participent chaque jour à renforcer mon risque d'ulcère.

Ces jours-là n'étaient donc pas la journée pour :
- m'agresser gratuitement et brutalement sur mon lieu de travail
- me harceler sexuellement sur mon lieu de travail
- me harceler sexuellement dans le train

A toutes ces "blitzkrieg" j'ai répondu par :
des yeux plus sombres, un souffle plus court, une rougeur au visage accrue, un ton de voix légèrement plus cinglant.

J'ai évité mais j'aurais voulu :
donner de grosses mandales, partager mon répertoire assez fourni d'insultes diverses et variées, les achever à coup de pieds et danser dans leur sang en hurlant victoire.

Posté par mifiguemiraisin à 13:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Entre les deux yeux

    Approuvé

    Posté par Clara, 31 mai 2010 à 19:56 | | Répondre
  • je plussoie

    Posté par Fontangette, 31 mai 2010 à 22:03 | | Répondre
  • encore! encore des histoires!

    Posté par Fontangette, 11 juin 2010 à 00:37 | | Répondre
  • Et la je me dit: est ce que tout cela ne merite t'il pas d'etre dit?

    Posté par MDDTU, 10 juillet 2010 à 03:29 | | Répondre
Nouveau commentaire